Weekends entre passionnés

My Weekend For You : partagez vos passions

“My Weekend For You”, site d’échange de week-ends entre passionnés épaulé par la French Tech Culture, vient de sceller un partenariat avec la Fédération Française de Cyclotourisme. Désormais grâce à cette plateforme, les 125 000 licenciés vont pouvoir se rencontrer et organiser des week-ends cyclotourisme partout en France.

Quels meilleurs ambassadeurs d’un territoire que ses propres habitants ? Et s’il sont passionnés s’est encore mieux. C’est sur ce concept que repose le projet innovant « My weekend for you », un site d’échange de week-ends entre passionnés. « Moi j’aime ça, qu’un habitant me fasse découvrir son territoire, à travers sa passion» nous livre enthousiaste Jean-François Césarini, directeur de développement de The Bridge – French Tech Culture, en introduction de cette présentation. Et de passion, il en a été question tout au long de ce rendez-vous. Sabine et Benoît Fahy, à l’origine du projet « My weekend for you », avaient convié la presse, ce mercredi 26 avril, afin d’officialiser leur partenariat avec la Fédération Française de Cyclotourisme. L’occasion de demander comment se porte cette start-up tout juste sortie de la French Tech, l’accélérateur européen qui œuvre dans les domaines de la culture et de la technologie : « Nous avons 1200 membres sur le site et 1200 followers sur Facebook. 120 offres sont publiées par des habitants qui deviennent donc des ambassadeurs de leur territoire. Nos vues sur le site ont été multipliées par 4 ou 5. On est dans une dynamique très intéressante » se félicite Sabine Fahy.

UN LIEN ENTRE PASSIONNÉS

Pêche, randonnée en montagne, moto, jeunes urbains, sports de glisse, équitation, visite, culture et musée … sur cette plateforme collaborative chacun peut y trouver le thème ou l’activité qui lui tient à cœur. Un façon idéale de découvrir le monde, de rencontrer des hôtes qui partagent les même centres d’intérêts. “My weekend for You” se positionne donc comme un nouveau levier pour le tourisme ici et ailleurs. Des pistes pour des échanges de séjours avec l’Algérie, la Suisse, la Belgique se dessinent. Pas question pour autant de concurrencer les tours-opérateurs classiques, car la start-up s’adaptent aux nouvelles attentes des touristes qui reposent sur les rencontres et le partage d’expérience.

LE VAUCLUSE TERRE DE VÉLO

L’idée de “My Weekend For You”, à présent, c’est d’agrandir son champ d’action avec des communautés déjà existantes. Et comme c’est dans le Vaucluse*, précisément à Pernes-les-Fontaines, qu’est né le cyclotourisme, Sabine et Benoît Fahy se sont tout naturellement adressés aux passionnés de la petite reine  : « la Fédération Française de Cyclotourisme partage les mêmes valeurs de convivialité, d’authenticité, de partage et d’accueil, que nous », nous confie Sabine Fahy. Les 12 5000 membres de cette communauté sont donc désormais concernés  : « Notre fédération est ouverte à tous, jeunes, familles, sportifs, personnes en situation de handicap. Tous nos licenciés ont accès à un club avantage, nous explique Sophie Zamora et “My Weekend For You” fait partie de ce club. Ce qui va permettre à nos licenciés d’accéder gratuitement à la plateforme pour proposer les week-ends de cyclotourisme qu’ils souhaitent un peu partout en France » se réjouit l’attachée de presse de la FFCT.

DES PROJETS QUI ROULENT ….

De nouveaux liens issus de ce partenariat permettront sans doute de s’ouvrir à d’autres passions, comme nous l’explique Sabine Fahy : « Nous sommes un site généraliste, donc l’intérêt pour un cyclotouriste c’est d’accueillir un autre passionné et de visiter ensemble un vignoble dans le Bordelais, de partir à Paris pour une exposition culturelle, ou faire du bateau sur la Côte d’Azur. Nous, on met en relation des gens qui ne se seraient peut être pas connus auparavant. C’est cela que réussit le mieux le numérique à l’heure actuelle. »

*Le cyclotourisme en Vaucluse : Comité départemental de cyclotourisme – CODEP84

A lire aussi notre article du 8 février 2017 – My Weekend for You : l’invitation au partage