Weekends entre passionnés

La crise sanitaire a été un accélérateur des tendances émergentes dans le domaine du tourisme. Recherche de nature et de rencontres, authenticité, slow tourisme ou encore tourisme durable font désormais partie des préoccupations des voyageurs.

Les voyageurs sont de plus en plus sensibles au tourisme durable

Un récent sondage IFOP sur ces sujets a été dévoilé le 8 avril 2021 dans le cadre des Rencontres du Tourisme Durable. Il révèle par exemple que 61% des Français se disent prêts à payer plus cher des produits locaux . Ou encore que 44% sont prêts à payer leur séjour plus cher dans sa globalité pour voyager de manière respectueuse de l’environnement. Enfin, concernant l’hébergement et le moyen de transport, 40% sont disposés à débourser une somme plus importante pour une alternative durable.

Ces modifications de comportement impliquent une réflexion en profondeur sur l’offre touristique. Elle est pilotée notamment par les pouvoirs publics afin de mieux répartir les flux touristiques sur le territoire.

Le tourisme de masse a atteint ses limites et la marche arrière est enclenchée

Le tourisme est en effet marqué depuis quelques années par une sur-médiatisation de certaines destinations ( séries TV, film, reportages, réseaux sociaux, influenceurs..) . Une étude menée par One Poll en 2019, montre ainsi que 42% des voyageurs français réserveraient leur séjour en prenant en compte le potentiel « instagrammable » de la destination. Ceci a déclenché une sur-fréquentation devenue insupportable pour les habitants et décevante pour les voyageurs confrontés à une foule inattendue. On a ainsi vu des mouvements de contestation citoyenne à Barcelone, San Sebastien…suivis de mesure pour limiter les flux touristiques. Dès lors Venise a interdit aux paquebots d’accoster près de la Place Saint Marc. L’ile de Santorin a mis en place des quotas de touristes quotidiens. Et de nombreux sites s’interrogent également sur les mesures de préservation à prendre face à l’invasion touristique.

le tourisme collaboratif

L’accueil chez l’habitant : une opportunité sans précédent

Dans ce contexte, l’émergence d’une nouvelle offre d’accueil chez l’habitant est une opportunité sans précédent pour évoluer vers une forme de tourisme viable et durable.

L’accueil chez l’habitant permet de fournir une offre d’hébergement qui ne déséquilibre pas la vie des villes et des villages.

Les habitants laissent la place lorsqu’ils partent en vacances en louant ( Airbnb, Abritel ) ou en échangeant ( Home Exchange, Love Home Swap) leur maison ou leur appartement. Dans d’autres cas, ils offrent une chambre ou un canapé disponible au voyageur de passage ( Couchsurfing, BeWelcome, My weekend for you). Ceci n’a donc pas d’impact en terme de sur-fréquentation d’un site. De plus , les voyageurs sont davantage en situation d’immersion et ont de ce fait plus tendance à se comporter comme les autres habitants.

L’accueil chez l’habitant permet ensuite de promouvoir des destinations sur l’ensemble d’un territoire.

Qui de mieux que l’habitant pour vanter son coin de paradis, ses sentiers de randonnée, ses itinéraires à vélo, ses spots, ses lieux culturels ? L’enthousiasme et la diversité des hôtes de My weekend for you est ainsi une véritable invitation au voyage vers des centaines de destinations à la fois proches et méconnues.

accueil chez l'habitant My weekend for you

Enfin l’accueil chez l’habitant favorise la rencontre et l’échange plutôt que le marketing de destination.

Il est toujours plus intéressant et valorisant de revenir avec des souvenirs de discussions passionnantes qu’avec la photo que tout le monde a déjà vu 100 fois sur Instagram. De plus la création de liens avec les habitants incite davantage a revenir, passer plus de temps ( slow tourisme) ou à promouvoir à son tour la destination.

L’offre croissante des offres d’accueil chez l’habitant doit donc être considérée comme une véritable opportunité d’évolution vers un tourisme viable et durable. Au-delà des géants comme Airbnb et Abritel émergent de nouveaux acteurs qui proposent de nouvelles offres. Ainsi plusieurs centaines de milliers de maisons sont proposées à l’échange. Ou encore des millions de voyageurs et d’hôtes se rassemblent au sein des réseaux d’hospitalité. De nouvelles tendances à suivre de près.

En savoir plus sur My weekend for you

Autres articles

  1. startup-info
  2. plateforme-collaborative-tourisme-collaboratif-weekend-visites-villages
  3. tourisme 2021