Weekends entre passionnés

L’avenir du ski en France

 

Selon l’organisation professionnelle « Domaine skiable en France », la France est la première destination mondiale pour le ski devant les Etats-Unis et l’Autriche.

Avec un budget de 7 milliards d’Euros, c’est une économie massive qui n’en reste pas moins fragile. Et ce en partie à cause des nouveaux défis, notamment météorologiques, auxquels les stations de sport d’hiver doivent faire face.

 

Le climat

Depuis 1958, la température moyenne a augmenté de deux degrés dans les Alpes.

Pour les stations de ski de faible altitude (moins de 2000 mètres) est encore traumatisées par le très faible enneigement des années fin 90. Le réchauffement climatique pourrait avoir des conséquences économiques dramatiques et rendrait vulnérable l’avenir du ski.

Pour pallier à cette insécurité, la plupart des stations se sont équipées de « canons à neige » qui produisent de la neige depuis des chenillettes, des engins mécaniques spécialement conçus pour les terrains neigeux.

L’avenir du ski en France

 

Intégration à l’environnement naturel

L’autre défi majeur des stations de ski de demain réside dans leur intégration à l’environnement naturel. L’hyper-construction des années soixante a marqué les esprits. Des porte-paroles de l’environnement accusent certaines stations d’avoir « enlaidi » la montagne en bâtissant de véritables « usines à ski », avec leurs barres de béton hautes de dizaines d’étages.

Aujourd’hui, on porte une attention particulière à l’architecture extérieure. Les nouvelles habitations dont on camoufle le béton par de jolies planches de bois cherchent à mieux s’intégrer aux paysages alpins. La tendance est aussi à retirer des pistes, les remontées mécaniques obsolètes et à les remplacer par de plus performantes et plus discrètes.

Autre composante actuelle dans l’évolution de l’histoire du ski : la demande des vacanciers qui a changée. On skie moins qu’il y a 20 ans, en moyenne seulement quatre heures par jour, et l’on accorde davantage d’importance à la détente et à la montagne. Certaines stations de sports d’hiver ont déjà transformé la « destination ski » en « destination montagne ». Elles misent aussi sur de nouveaux loisirs: luge, motoneige, bouées, raquettes, spas, etc.

L’avenir du ski en France