Weekends entre passionnés

Le télétravail a explosé avec le confinement et l’obligation pour les entreprises de maintenir un certain niveau d’activité, tout en protégeant les salariés. En quelques jours, tous les freins habituellement mis en avant ont volé en éclat face aux nouveaux impératifs.

Le télétravail déboule dans notre quotidien

En effet, développer le télétravail nécessite au départ des investissements. Il faut fournir un équipement en ordinateurs portables aux salariés et une connexion de qualité ( notamment pour les visioconférences) et sécurisée.

télétravail

Cela nécessite également de faire évoluer les pratiques managériales. En France, contrairement aux pays anglo-saxons, il existe toujours une certaine méfiance : on se demande ce que font les salariés quand ils sont chez eux. Les managers préfèrent souvent avoir leurs équipes sous la main. Il est vrai que dans les pays de tradition latine, on aime travailler ensemble.

Mais la situation liée au COVID n’a pas laissé le choix , et le télétravail s’est installé en masse. Il a fallu s’adapter, faire face aux problèmes techniques, apprendre à utiliser les outils de visioconférence. En parallèle, il a fallu se protéger des attaques des pirates qui ont profité de liaisons moins sécurisées, et de la recrudescence des fraudes liées à la distanciation des équipes.

Et après ?

Que va t’il ressortir de cette situation inédite? Certains la vivent sans doute mal. Le manque d’espace et/ou la présence des enfants peuvent rendre difficile le télétravail. Mais à terme, les solutions de travail en tiers-lieu (dans des espaces de coworking par exemple) permettraient de travailler près de chez soi dans de bonnes conditions. En effet, dans la crise que nous traversons, difficile pour l’employeur de s’assurer que ses collaborateurs disposent d’un environnement de travail satisfaisant.

Pour d’autres, ceux qui ont pu profiter de calme et d’espace à leur domicile, il y a fort à parier qu’ils voudront pérenniser l’expérience. De son côté, l’entreprise aura pu faire un test grandeur nature et évaluer les avantages de faire évoluer partiellement son organisation

Il faudra également intégrer ce nouveau rapport au travail. Par exemple en apprenant à garder un rythme régulier, et à faire des coupures pour préserver sa vie personnelle et familiale.

Quoiqu’il en soit, on peut surtout mesurer et anticiper les impacts positifs sur l’environnement. D’ailleurs, si le télétravail est aussi développé chez nos voisins londoniens, c’est essentiellement en raison du coût de l’immobilier, et donc de l’éloignement des salariés de leur lieu de travail. Nous voyons dés lors deux bénéfices importants du télétravail sur notre environnement et notre qualité de vie.

Les effets bénéfiques du télétravail sur notre environnement

Le télétravail doit en premier lieu limiter les trajets domicile-travail, et par conséquent la pollution atmosphérique et sonore dans les métropoles.

Les métropoles fournissent essentiellement des emplois tertiaires. Ceux-ci sont très majoritairement éligibles au télétravail, en dehors du commerce. La généralisation du télétravail, basée sur la présence au bureau 2 à 3 jours par semaine par exemple, pourrait avoir un impact important sur le trafic quotidien et contribuer à décongestionner le trafic routier et les transports en communs saturés.

Mais le télétravail pourrait également avoir un impact important sur le prix de l’immobilier . Et ainsi sur la qualité de vie des habitants des métropoles.

Les prix immobiliers flambent dans les métropoles, pesant en permanence sur le budget et la qualité de vie des ménages. A Paris, les prix vont de record en record alors même que la population parisienne est en baisse. En réalité , les franciliens utilisent deux espaces. Un pour travailler en journée, et un pour vivre et dormir le reste du temps. Développer le télétravail pourrait avoir deux effets bénéfiques .

Le premier effet bénéfique du télétravail serait de libérer de l’espace à usage d’habitation dans les centre-villes. A Paris, par exemple, les quartiers résidentiels du centre ont progressivement été transformés en quartiers d’affaires. En basculant de façon significative vers le télétravail, les entreprises pourraient optimiser leur besoins en surfaces de bureaux. Elles pourraient s’orienter davantage vers le flex office et économiser ainsi des charges locatives . Et elles pourraient dès lors rendre de l’espace habitable aux particuliers.

Le second effet bénéfique serait d’améliorer l’employabilité et les conditions de travail des salariés qui ont fait le choix de vivre en dehors des métropoles. Ils pourraient ainsi habiter plus facilement à la campagne. Et ne se rendre que 2 à 3 jours par semaine dans leur entreprise.

Chez My weekend for you, nous croyons que tous ces nouveaux usages autour du partage et de la meilleure utilisation des ressources disponibles sont favorables à notre environnement et à notre qualité de vie

Alors vive le télétravail !

En savoir plus sur My wekeend for you.

couchsurfing

Autres articles

  1. economie du partage
  2. plateforme-collaborative-tourisme-collaboratif-weekend-visites-villages