Weekends entre passionnés

My Horse Family , une startup que l’on est heureux de vous présenter !

My weekend for you , c’est plus de 24.000 passionnés dans 25 pays, dont près de 2.000 cavaliers  qui proposent de s’accueillir en weekend les uns chez les autres en France, mais aussi  en Belgique, voire au Maroc.

Alors forcément, les cavaliers qui vivent leur passion à fond et qui en plus partagent nos valeurs : on adore !

Il y a deux ans, Romain Lévy, ancien gentleman rider et fils d’éleveur de chevaux de course créa My Horse Family. Il s’agit de la première plateforme d’élevage collaboratif de chevaux, qui permet de prendre part à divers projets d’élevage de chevaux.
Au sein de la filière équine, l’élevage est un métier où la rentabilité se sacrifie parfois à la passion. Très opaque pour les non-initiés, l’élevage équin manque aussi d’accessibilité. Pourtant, qui n’a jamais rêvé d’avoir son propre cheval ? Le voir grandir, courir dans le pré, puis devenir la terreur des hippodromes ou bien le plus élégant dans un show.
La relation qu’entretien l’Homme avec le cheval est unique, indescriptible. Seulement, trop peu de personnes ont accès à ce plaisir, par manque de moyens et/ou de connaissances relatives au cheval !

 » Au premier plan, je suis passionné par les courses et principalement au galop et obstacle.
L’idée de devenir co-éleveur est d’autant plus excitante car nous sommes intégrés au projet dès le début de la carrière de notre poulain.
Pouvoir suivre notre champion dès sa naissance et entretenir des rapports privilégiés avec l’éleveur est unique  » raconte Julien, co-éleveur grâce à My Horse Family

My Horse Family : un concept innovant, mêlant technologie et tradition

Sur la plateforme « myhorsefamily.com », chacun peut donc prendre des parts sur des poulains à naître. Ainsi, ils deviennent co-éleveur, c’est-à-dire co-naisseur (à vie) et co-propriétaire pendant toute la durée d’un projet (de 1 à 5 ans) !

« Un tel site permet de redonner de la proximité entre professionnels et amateurs », avance Nicolas Reynier, « éleveur partenaire, près d’Angers.

L’élevage collaboratif est donc un procédé original et rassembleur, qui vise à démocratiser l’accès au monde du cheval. A partir de 86€, il permet à chacun d’être co-éleveur d’un poulain, en bénéficiant des plaisirs sans les inconvénients !
Les fonds collectés servent à financer l’élevage : alimentation, vétérinaire, valorisation…etc. Ils permettent aux éleveurs de bénéficier d’une trésorerie directe, et ainsi élever leurs poulains dans de bonnes conditions tout en investissant dans leur activité.

« Cela me permet de soulager le coût de l’élevage mais en plus, de faire partager mon plaisir», avance Daniel Bollote, éleveur partenaire, près de Dijon.

Membres VIP de l’élevage, les co-éleveurs bénéficient de nombreux privilèges en retour de leur contribution, selon les capacités et possibilités de chaque éleveur.
D’une part, pouvoir rendre visite au poulain, choisir son nom et recevoir des informations sur sa croissance. Et d’autre part, pouvoir apprendre aux côtés d’un éleveur passionné :

 » aller assister auprès de lui à des concours d’élevage, à des compétitions où concourent des chevaux de l’élevage, avoir un accès « éleveur » à l’hippodrome… ainsi qu’à des entraînements, des débourrages, des cours d’éducation, d’équitation etc. »

C’est pour eux une véritable immersion dans le milieu de l’élevage.

Connectés à l’élevage via notre application « Mon Ecurie », ils reçoivent régulièrement des messages, photos et vidéos afin de suivre la croissance de leur poulain. D’un simple échange avec l’éleveur, ils peuvent directement rendre visite à leur poulain !

« J’ai choisi de devenir co-éleveur principalement pour le plaisir de voir grandir de près un poulain de qualité. Le partage avec les éleveurs et les émotions autour du poulain aujourd’hui et demain avec le jeune cheval sont le vrai moteur. « raconte Gilles, co-éleveur chez My Horse Family

Véritable aventure humaine, ces projets aboutissent à un choix important à faire à la fin de chaque projet. D’un côté, les co-éleveurs peuvent racheter seul ou à plusieurs l’ensemble des parts du poulain qu’ils ont vu grandir, sur le principe de co-propriété. De l’autre, ils vendent leur part et reçoivent le pourcentage de la vente qu’il leur revient.

Nous retrouver sur Facebook , Instagram , Twitter


Cliquez ici pour voir les invitations de nos membres 

weekend-randonnee-equestre-myweekendforyou