Voyagez, rencontrez, partagez

Randonnée culinaire au Japon : un voyage au cœur de l’Histoire

Lassé.e.s des destinations où les touristes affluent ? Besoin de casser la routine, de partir à l’aventure, découvrir des merveilles en tout genre ? Le Japon vous attend ! Partez explorer les mille et un chefs-d’œuvre qu’il a à vous offrir ! Croyez-nous, il y en a pour tous les goûts ! En bref, entre Cuisine, Histoire, paysages, Nature, le Japon regorge de bijoux culturels et naturels. Envolez-vous pour une randonnée culinaire au Japon !

 

Vibrez au rythme du Japon

L’archipel nippon

Pays phare du monde asiatique, le Japon intrigue les visiteurs venant du monde entier. Ce pays a toujours fasciné par sa culture et son histoire. On le surnomme souvent “pays du Soleil Levant”. En effet, étymologiquement, les caractères chinois qui composent son nom signifient « pays (国, kuni) d’origine (本, hon) du Soleil (日, ni) ». D’autre part, depuis 1945, le Japon forme un archipel de presque 7000 îles. Les quatre plus grandes sont Hokkaidō, Honshū, Shikoku, et Kyūshū. Elles représentent à elles-seules 95% du territoire du pays. Tokyo, sa capitale à renommée internationale, se situe sur la côte est de l’île principale Honshū. Tokyo signifie littéralement “Capitale de l’Est”. Le pays a un riche relief. Son sommet est le Mont Fuji, qui culmine à presque 4000 mètres.

Cérémonie du thé, jardins japonais, geishas, temples, samouraïs, c’est tout un univers qui vous attend au Japon. Il s’agit d’un pays souvent fantasmé par le cinéma et la littérature. Certes sans oublier l’incroyable qualité de la gastronomie, qui ne se limite pas aux sushis ! Partez en randonnée culinaire au Japon !

Fun facts et conseils

Il semblerait que l’archipel nippon est l’un des endroits les plus sûrs de la planète.

En réalité, il n’y a pas que le Mont Fuji, les temples, les jardins et les métropoles à découvrir ! Vous pouvez quitter Tokyo à bords de TGV futuristes, découvrir un Japon rural, entre villages traditionnels et authentiques maisons. Vous admirerez la campagne embellie par ses cerisiers en fleurs au printemps, ou ses couleurs automnales ! Quoi de mieux qu’une randonnée culinaire au Japon ?

Même si le Japon est fortement devenu occidental, certaines traditions persistent. En entrant dans les temples et chez l’habitant, prenez l’habitude de vous déchausser. Souvent, des pantoufles sont à disposition à l’entrée, sinon, entrez en chaussettes. En ce qui concerne les repas pris autour des traditionnelles tables basses, les femmes s’assoient sur leurs talons. Par ailleurs, les hommes s’assoient en tailleur. Ensuite, on ne touche pas à la nourriture dans un plat commun avec ses baguettes. Ces dernières doivent toujours être à l’horizontale. De plus, les placer verticalement correspond à une pratique réservée aux rites funéraires. Enfin, ne vous étonnez pas de voir les japonais porter des masques, c’est une question d’hygiène.

Éveillez vos papilles à la cuisine nippone

 

3, 2, 1, partez !

La gastronomie japonaise du pays du soleil levant attire des milliers de touristes à travers le monde ! Le Japon recèle une forte tradition et de nombreux rites concernant la nourriture. Par ailleurs, elle a été fortement influencée par la cuisine chinoise et coréenne.

Héritage de plusieurs siècles, la cuisine japonaise a évolué à travers ses mets raffinés apportant douceur et extase. Elle se compose de poisson, de riz ou de nouilles, de légumes et d’algues, généralement accompagnés de condiments. La viande est en général peu présente dans la cuisine traditionnelle. Une randonnée culinaire au Japon siéra parfaitement pour découvrir les mets délicats nippons.

Des plats incontournables

Difficile de faire un choix avec tout ce que le Japon propose. Si vous devez vous y rendre, ne ratez surtout pas des spécialités comme le Kaiseki de Kyoto. De même, on trouve le Ramen. Il s’agit d’un plat très populaire au Japon. Il se compose de nouilles et de poisson, ou de viandes aromatisées à la sauce soja ou miso.

Outre le Ramen, il existe d’autres spécialités de nouilles. Les Udon, par exemple, sont plus épaisses. Quant aux Soba, elles sont à base de farine de sarrasin. Les traditions culinaires nippones font partie des plus fines à l’échelle internationale.

L’art culinaire Japonais

Le Japon a transformé sa cuisine en un véritable art. Il peut dès lors se targuer d’avoir une cuisine culinaire séduisante et abordable selon les plats proposés.

Enfin, les plats japonais sont de toute première qualité. De plus, les sushis et le bœuf de Kobe appartiennent à un art ancestral.

Au final, quoi de mieux que de découvrir tout ceci en participant à une randonnée culinaire au Japon.

Une spécialité à découvrir ?

Découvrez l’art culinaire de Kyoto, il propose un menu distingué et varié. Celui-ci se compose de plusieurs petits plats japonais que l’on propose en un seul et même service. Ces plats varient selon les ingrédients, la cuisson, les agréments, les condiments utilisés et enfin, la présentation.

Ce véritable délice ne se déguste que dans des endroits austères ! Certes il tire ses origines dans l’impérialisme, mais ça ne l’empêche pas de séduire assidûment le monde entier.

Randonnées et excursions au cœur du décor japonais

Marre des randonnées en groupe et trop connues ? Besoin de découvrir de nouvelles merveilles ? D’adrénaline et d’aventure ? Nous avons ce qu’il vous faut !

 

L’ascension du Mont Fuji

Avant tout, le Mont Fuji est un endroit emblématique du Japon faisant parti du patrimoine mondial.

Regorgeant de sentiers, c’est la raison pour laquelle le Mont Fuji est l’endroit parfait pour les adeptes de randonnée.

Ce lieu plaît à tout le monde. Proximité avec la nature, exercice physique, il y en a pour tous les goûts ! C’est non seulement un lieu sacré, mais également une source d’inspiration pour tous !

Ensuite, laissez-vous porter par le calme et la beauté du lieu. En plus de la randonnée, vous aurez la chance de visiter les sept sanctuaires qui l’entourent. Il neige souvent sur ce bien naturel du Japon et cela fait le bonheur de plus d’un. L’occasion rêvée pour une randonnée culinaire au Japon !

Enfin pour baigner dans une ambiance locale tout à fait grandiose, nous vous proposons d’effectuer l’ascension du Mont Fuji. C’est en été que les sentiers sont accessibles 24h/24. Une expérience unique et populaire à ne manquer pour rien au monde ! Au sommet, après avoir gravi la pente du Fuji-san, vous vous sentirez libre.s comme vous ne l’avez jamais été ! Quoi de mieux que d’admirer le lever et coucher du soleil ! Et cela en étant au sommet de cette majestueuse montagne. Au bout du compte, 日本 signifie « origine du soleil ». D’où son surnom du « pays du soleil levant ».

Par ailleurs nous retrouvons aussi Kurama pour les adeptes de randonnée. Kurama est un petit village au nord de Kyoto. Bien que de petite taille, il regorge d’activités pédestres en tout genre.

 japon

En quête de tranquillité

La forêt Kurama-Kibune nous offre un sentier de 12,74 kilomètres sinuant à travers les arbres et les cours d’eau. Le calme, la beauté et la tranquillité de ce lieu vous plongeront dans le cœur enchanté de l’ambiance japonaise. Laissez-vous bercer par les chants d’oiseaux, le bruissement des feuilles et le vent chantonnant lors de votre excursion. Un endroit de rêve comme vous n’en trouverez nulle part ailleurs, visitez la forêt Kurama-Kibune. Elle fera le bonheur de plus d’un. Partez donc en randonnée culinaire au Japon !

Depuis cette forêt, il vous est possible de cheminer jusqu’à Kuruma-Dera. C’est un temple bouddhiste au cœur d’une nature luxuriante, inscrit au patrimoine de l’UNESCO. Pour s’éloigner des nuisances de l’effervescente Kyoto, rien de mieux qu’une petite excursion pédestre. Arrivé.e.s sur ce lieu magnifique à l’ambiance tranquille et spirituelle, vous apprécierez une vue saisissante sur les splendides monts environnants. Respirer l’air frais des hauteurs au rythme des clochettes balancées par le vent, que demander de plus reposant ?

 

Immersion dans la culture nippone

 

Une randonnée culturelle de la langue japonaise !

Le japonais日本語 (nihongo) est le dialecte du Japon mais aussi dans les îles lui appartenant. C’est une langue très enrichissante que nous pouvons découvrir lors d’une randonnée culinaire au Japon. À vrai dire, on mentionne parfois que le langage nippon dérive du chinois. Cependant, le chinois et le japonais ne se ressemblent en aucune façon. Mais, le japonais présente tout de même de nombreux vocables issus ou dérivés de la langue chinoise écrite.  En outre, le japonais a des ressemblances avec le hangul, le coréen. Le japonais est la 12ème langue la plus parlée dans le monde. On la désigne comme « langue agglutinante et polysyllabique ». C’est-à-dire ? Une langue est agglutinante lorsque ses traits grammaticaux présentent un assemblage d’éléments basiques, appelés morphèmes.

Néanmoins, il faut savoir qu’au Japon, les différents peuples n’avaient pas d’écriture. Elle n’apparaît qu’au quatrième siècle après J.C.. Bien que plus haut nous avons dit que le chinois et le japonais ne se ressemblent pas. Nous maintenons toujours cette approche. Par conséquent, le japonais n’a fait que s’inspirer des signes chinois nommés Kanji. Pour, par la suite créer un alphabet moderne, le Kanas, qui existe sous deux formes, le Katakana et le hiragana.

japon

Une randonnée culinaire au Japon à travers l’écriture !

Vous pouvez découvrir la signification de différents yamato (mots) à travers une randonnée culinaire au Japon. Prenons l’exemple du sushi. Bien que celui-ci se prononce toujours de la même manière, le mot sushi peut s’écrire de différentes façons. En effet, en Kanji nous pouvons l’écrire 寿司, ce qui est le plus courant. Mais on trouve aussi 鮓 ainsi que 鮨 ou encore すし écrit en hiragana.

寿司 dérive de 酸し, qui combine 酸, aigre, et し, qui est le suffixe désignant un adjectif. L’orthographe actuelle daterait de la période Edo. 寿 peut être traduit par « félicitation » ou « longue vie ». Ces kanjis sont des ateji, c’est-à-dire des caractères utilisés pour leur prononciation, non leur sens. De fait, leur signification respective est donc sans rapport avec le plat désigné par cette orthographe.

Tout d’abord pour effectuer une randonnée culinaire au Japon, il est important de connaître les mots convenables à table. Alors nous avons, mono, signifiant « aliment », yaki pour « griller » ainsi que don désignant un bol de riz garni.

Tous ces termes peuvent apparaître en suffixe, préfixe ou mot entier en combinaison avec un autre terme. Il suffit de regarder pour savoir s’il s’agit de viande (niku), poulet (toriniku) ou crevette (ebi).

En définitive, une randonnée culinaire au Japon enrichira à la fois votre culture culinaire que votre culture linguistique.

Vous avez aimé notre article ? Venez découvrir celui consacré aux merveilles culinaires de Kyoto ! Étant donné que vous risquez fortement vouloir en savoir plus, rêvez au cœur des habitations traditionnelles, les ryokans !

Écrit par BAHLAGUI Hinde, LAGTAB Samira, IGNATOWICZ Alexandra, SLIMANI Leïla

Autres articles

None found