Weekends entre passionnés

Startup Vaucluse : La Provence part à la rencontre des 4 co-fondateurs du 1er site d’échanges de weekends entre passionnés.

My weekend for you

Avignon | Avignon : avec « My week-end for you »,le séjour comme chez des amis | La Provence

Avignon : avec « My week-end for you »,le séjour comme chez des amis
Avignon

Le site internet, créé localement, permet de proposer des échanges de séjours non réciproques

Avignon : avec My week-end for you,le séjour comme chez des amis
Les créateurs du site « My week-end for you » : Benoît Fahy, Fanny de Charentenay, Sabine Fahy, Guillaume Vettu. Photo valérie suau

 

C’est très simple : sur le site internet My week-end for you, on s’inscrit pour proposer d’accueillir quelqu’un (personne seule, couple, famille) chez soi, le temps d’un week-end. Avec les points capitalisés grâce à cet accueil, on peut partir en week-end chez quelqu’un d’autre, avec une nouvelle découverte à la clef. Tout simple. Pourtant, il fallait y penser. « C’est de l’échange non réciproque« , explique Benoît Fahy, Saint-Saturninois d’origine, ancien de Paribas, l’un des fondateurs du concept. Le système de points permet que ce soit non réciproque. Avec ses points, on trouve son séjour. » Les membres de cette nouvelle communauté peuvent proposer avec l’accueil diverses activités, en fonction de leurs centres d’intérêt.
Quatre quadras, dont deux Gardois et deux descendus de Paris pour s’installer à Saint-Saturnin-lès-Avignon, ont donc créé ce site internet d’échanges de séjours. Ils ont fondé une SAS (société par actions simplifiées) de quatre associés, puis viennent d’intégrer dans la foulée The Bridge, accélérateur de start-up de l’écosystème numérique French Tech Culture, et lancé une levée de fonds de 70 000 € avec les Business angels. Ils ont déjà mis en ligne la première version du site, avec Guillaume Vettu, l’un des associés qui est informaticien, et Fanny de Charentenay, associée qui est web designer.

Campagne d’adhésion

Le site est en plein développement avec un millier de membres et lance une campagne d’adhésion, dans l’objectif d’atteindre 500 000 membres en cinq ans. Si l’offre pour l’instant correspond à un échange dans un rayon en voiture de deux cents kilomètres environ, My week-end for you a vocation à aller à l’international et traduire son site pour les touristes étrangers, afin de proposer d’ici à 2019 une offre des plus larges.

« Pour l’instant, les membres de la communauté habitent en Paca, à Lyon ou à Marseille », souligne Sabine Fahy, la quatrième associée. Et pour ces adhérents, la prime est « à l’activité, au partage, à l’accueil, pas à la plus belle maison ». Le profil des adhérents est divers : des jeunes femmes, des familles, avec ou sans enfants, « des gens ouverts qui ont envie de rencontrer du monde », souligne Benoît Fahy. « Les meilleurs voyages qu’on a faits, rappelle Sabine Fahy, c’est en allant chez des amis qui nous ont fait profiter de leurs bons plans ! »

Selon ses créateurs, le site permet aux Vauclusiens d’être « ambassadeurs de leur région ». Et des innombrables possibilités de séjour qu’elle offre. « On commence à constituer une vraie offre sur le département », affirme Benoît Fahy.

www.myweekendforyou.com


L’esprit « couch-surfer » pour 30 ans et plus

Si Fanny de Charentenay et Guillaume Vettu se sont attachés à la partie technique et informatique, Benoît Fahy de l’aspect business, Sabine Fahy s’est chargée du marketing et de la communication. Avec de nombreuses démarches autour de trois axes : la culture, l’oenotourisme et le sport nature. Le site a par exemple signé un partenariat avec la Fédération française de triathlon pour que My week-end for you soit promu auprès des licenciés, de sorte que ceux qui vont courir dans d’autres régions y trouvent un « hébergement course ». La Fédération française de cyclotourisme est également de la partie, et d’autres communautés comme les randonneurs, les surfeurs, les associations AVF ou encore des syndicats de vignerons ont été approchés. « Ce n’est pas de l’hôtellerie, c’est de l’accueil partagé », insiste Sabine Fahy. Entre membres d’une même communauté qui partagent des centres d’intérêt. Pour se faire, l’équipe s’est inspirée de la communauté des « couch-surfers » (on passe la nuit sur le canapé d’un accueillant), qui représente en France 6000 membres. « C’est l’esprit « couch surfing » sur l’accueil des 30 ans et plus, précise Sabine Fahy. On croit beaucoup aux communautés, cela crée de la confiance, des affinités entre membres. »


Membre à vie

L’inscription sur le site est gratuite et on est membre à vie. Deux possibilités s’offrent alors : soit compléter son profil et proposer son séjour, « pour faire partager ses centres d’intérêt » ; soit partir chez un membre. Si la démarche d’accueil est gratuite, le visiteur a juste à payer 25 € au site au moment de la mise en relation avec son hébergeur. Le système de point mis en oeuvre par l’équipe permet « d’équilibrer les efforts et de calculer ses points gagnés ». My week-end for you offre la possibilité de « scorer les séjours » (on vient vous chercher à la gare, on vous fait un dîner, etc.). On multiplie alors les possibilités de week-ends, de destinations, de centres d’intérêt. On est crédité de 100 points au départ (l’hébergeur de 200), puis en fonction des points gagnés en hébergeant, on a des possibilités accrues de choisir son séjour.


Christian Gravez

Lire l’article 

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur My weekend for you