Weekends entre passionnés

Trois spécialités culinaires martiniquaises à tester

Si vous partez en Martinique en quête de changement et d’exotisme, vous ne pouvez pas passer à côté de certaines spécialités!

Tout comme les célèbres acras de morue, si il y a un apéritif que l’on retrouve toujours sur les tables créoles, c’est bien le féroce d’avocat ! Proposé principalement comme entrée dans les restaurants de l’île, ce plat était à l’origine consommé par les travailleurs des champs au petit déjeuner, lors de la saison des avocats.
De nos jours, il est une alternative à la simple salade d’avocats.

En effet, la Martinique regorge de saveurs inconnues pour certains, mais nous sommes là pour vous en faire découvrir quelques-unes.

En voici 3 incontournables:

  • Le “féroce”, est préparé à base de chair d’avocat, de morue, de citron vert, de manioc, d’ail et de piment. Et il vous fera découvrir de nouvelles sensations!

Son nom vient du piment ajouté à la préparation qui donne ainsi de la “force” ou “férocité” au guacamole antillais.

Vous pouvez en trouver facilement dans les épiceries exotiques type africaines ou asiatiques.

A servir en apéritif façon guacamole, tartinade ou en boulettes façonnées.
Décoré de rondelles de concombre, tomate, feuilles de laitue…
En toasts, et pourquoi pas en entrée ou en accompagnement d’un plat en sauce avec du riz.

Il peut également se manger avec les doigts et est très apprécié avec un verre de ti-punch !

Voici comment préparer cette spécialité culinaire martiniquaise:

Préparation du guacamole :

Couper l’avocat en deux, récupérer la chair à l’aide d’une cuillère.

Mettre dans un saladier et écraser à l’aide d’une fourchette.

Ajouter quelques gouttes de citron vert, l’ail écrasé, le piment émincé selon la force désiré, le persil, les cives émincées.

Ajouter la farine de manioc et l’huile en alternance, petite portion par petite portion afin que la farine s’imprègne de l’huile. Il faut compter environ 300 ml d’huile. Si vous en avez mis beaucoup, il est possible d’essorer le mélange pour éliminer l’excédent.

Incorporer le chiquetaille de morue et mélanger harmonieusement.

Dresser puis décorer avec une fourchette.

Le féroce se garde une journée au frais.

 

spécialités culinaires martiniquaises

Un must-eat martiniquais à ne pas rater: Les acras!

Les accras antillais sont également appelés “marinades” en Martinique.

spécialités culinaires martiniquaises

Un inévitable des antilles que tout le monde connaît, et qui peut se décliner de plusieurs manières: à la morue, aux crevettes, aux légumes, ou encore au titiris.

Dans la première moitié du 20e siècle, les accras constituaient avec le pain le petit déjeuner des travailleurs martiniquais.

Les accras étaient vendus par des marchands ambulants.
Jusque dans les années 70 et même à ce jour, les accras étaient proposés au dîner.

De nos jours, ils peuvent être à base d’ingrédients plus nobles comme la langouste ou les oursins.

  • Enfin, pour finir sur une note sucrée, le pain au beurre chocolat!

    Une viennoiserie typique des Antilles qui se marie à merveille dans le bol de chocolat praliné.
    Le chocolat créole est une spécialité typiquement martiniquaise qui se mange aux grandes occasions (pour la communion principalement et les baptêmes).
    Il est toujours accompagné du fameux pain au beurre qui est aussi typiquement martiniquais.
    Le pain au beurre est une viennoiserie qui se situe entre la brioche et le croissant.

    Si vous vous demandez pourquoi vos invités restent chez vous sans vouloir partir, c’est qu’ils attendent leur pain au beurre chocolat!